Tout savoir sur les bandes LTO

 

La technologie LTO

Les différentes générations de LTO

Etiquetage sur bandes

Quelles sont les marques de bandes LTO les plus vendues ?

Quelle capacité native obtient-on pour chaque génération de bande LTO ?

A quoi sert la bande de stockage ?

Peut-on utiliser n’importe quelle bande sur n’importe quel lecteur ?

Quelle bande LTO6 utiliser ?

Hotline technique: Centre de support technique de Fujifilm en France.

 

La technologie LTO
Les technologies de couchage sur bande utilisées pour la fabrication des bandes LTO et offrant le maximum de sécurité sont :

a. La technologie BariumFerrite pour la LTO6
b. La technologie Nanocubicpour la LTO5

Les technologies de bandes BariumFerrite et Nanocubicsont des technologies exclusives de Fujifilm. Mais vous pouvez également trouver des bandes LTO6 utilisant le BariumFerrite et LTO5 utilisation le Nanocubic, sous d’autres marques, les deux plus connues étant IBM et Fuji.

 Le BariumFerrite a gagné : il est devenu le standard de la production de bandes pour les 10 prochaines années.

 



 91% de la capacité livrée en technologie de bande dans le monde est produite par la technologie BariumFerrite de Fujifilm.
Chiffre prenant en compte les ventes de bandes LTO, T10000 d’Oracle ou 3592 d’IBM.


Une cartouche de bande LTO plus performante comme la BariumFerrite offre :
Une plus grande durée de vie en archivage
Un meilleur taux de transfert (écriture plus rapide des données)
Moins de perte de données dans le temps
Une utilisation plus longue du lecteur de bande dans le temps.

 

Les différentes générations de LTO
La cartouche LTO5 est la plus vendue avec 36% de parts.
La LTO6 progresse et sera N°1 des ventes en 2016
Deux cartouches progressent (LTO6 et LTO5) en prenant des parts de marché aux anciennes générations (LTO4 et LTO3)
Les deux premières générations de bandes (LTO1 et LTO2) ne représentent plus que 2% des ventes totales de bandes LTO;
IMPORTANT :
La prochaine génération de bande LTO, la LTO7, sera lancée fin 2015 et proposera 6TB de capacité native et 315MB/s de taux de transfert !

Etiquetage sur bandes :
Nous pouvons livrer des bandes LTO avec l’étiquette ‘’code-barre’’ : Nous possèdons un stock très important de bandes LTO. Nous avons également notre propre système d’étiquetage sur bandes.

Nos délais d’étiquetage sont les suivants :
a. Pour 1 à 300 bandes : 2-3 jours.
b. Pour des quantités supérieures, nous contacter.

 


Quelles sont les marques de bandes LTO les plus vendues ?
Trois fabricants dominent nettement le marché mondial de la bande LTO : HP, IBM et Fuji. Voir ci-ci-contre, le podium des marques de bandes les plus vendues : HP, IBM et Fujifilm.
HP : 39.3%
IBM : 19.1%
FUJI FILM : 15.1%

Ces trois marques représentent 75% des bandes vendues en Europe.
Fujifilm est le premier fabricant de bandes avec 60% de parts en fabrication.


Quelle capacité native obtient-on pour chaque génération de bande LTO ?
La règle est la suivante : on peut lire et écrire sur un lecteur de bande LTO, les deux dernières générations de bandes existantes, et seulement lire, lorsqu’il s’agit des deux générations précédentes. Exemple : sur un lecteur LTO6, on peut lire et écrire sur les cartouches LTO6 et LTO5 et seulement lire une cartouche LTO4. Si vous avez des données sur une cartouche LTO3 et que vous souhaitez les lire sur un lecteur LTO6, contactez nous : la société Octant peut migrer vos données sur une cartouche LTO6.
Voir ci-dessous le résumé des capacités natives en TB obtenues dans toutes les configurations lecteur/bande existantes.




A quoi sert la bande de stockage ?
La bande est une solution de sauvegarde qui peut proposer une rétention de données à long terme, contrairement au disque dur qui, bien que plus flexible à l’utilisation, n’offre pas les mêmes gages de sécurité que la bande. Un rapide résumé des avantages de la bande de stockage ci-dessous :
La bande peut proposer une rétention de données allant au-delà de 30 ans alors que le mécanisme du disque dur fait qu’il ne peut durer plus de 3-4 ans : la bande est, donc, idéale pour la sécurisation des données d’une entreprise.
La bande est la solution qui propose la solution la plus sécurisée contre les attaques de Virus ou les ‘’hackers’’ informatiques.
La taux de transfert de la bande est supérieur à celui du disque dur : on écrit, donc, plus vite sur une bande de stockage.

La consommation électrique est incommensurablement inférieure à celle du disque dur.
Enfin, le taux d’erreur (Bit Errorrate) de la bande est inférieur à celui du disque dur ): la fiabilité de la bande est de 2 à 4 fois supérieure aux disques SATA. Une étude NERSC montre que les systèmes sur bandes ont un niveau de fiabilité de plus de cinq ‘’9’’ (99,999%).

b. Peut-on utiliser n’importe quelle bande sur n’importe quel lecteur ?
C’est un point assez sensible puisque nous apprenons parfois que des commerciaux zélés chez des fabricants de lecteurs, exercent toutes sortes de menaces sur les utilisateurs finaux qui n’achètent pas leur marque de bande. Ces menaces sont, tout simplement, illégales:

a.    Droit et qualification de la cartouche de bande : seul le Consortium LTO composé de HP, IBM et Quantum, les ayants droit de la technologie LTO, est apte à qualifier ou disqualifier un fabricant de bande ou une qualité de bande LTO. A partir du moment où un fabricant de bande est qualifié par le Consortium, il est qualifié et officiellement jugé comme compatible aux trois types de lecteurs de bandes LTO existants (HP, IBM et Quantum). Par conséquent, cette qualification aux seuls trois types de lecteurs existants est, par nature, une qualification pour l’ensemble des librairies de bandes existantes. En d’autres termes, si vous voyez une quelconque marque de bandes LTO en circulation sur le marché Européen, vous pouvez avoir la certitude que le fabricant a été testé et qualifié par le Consortium LTO selon les critères précis d’un cahier des charges contraignant. Rejeter une marque qualifiée par le consortium est une mesure discriminatoire et qui n’est fondée sur aucune justification technique, ni légale.

b. Compatibilité -Il n’existe que 3 fabricants de bandes : Fuji, Sony et Maxell. Par contre, il existe une dizaine de marques de LTO sur le marché Européen : HP, IBM, Quantum, Dell, Oracle, Imationetc…De plus, il faut savoir qu’il n’existe aucun fabricant qui produise la librairie et la cartouche de bande en même temps. Enfin, les parts de marché cumulées de fabricants de bandes varient entre 25% et 30% des ventes totales de bandes. Tous ces points démontrent qu’on peut parfaitement utiliser n’importe quelle marque de bande LTO sur n’importe quel lecteur ou librairie.

Fujifilm est le premier fabricant au monde de bandes LTO. De plus, Fujifilm est l’entreprise qui produit la plus haute qualité de bandes LTO : par conséquent, nous recommandons les marques Fujifilm et IBM en priorité. Ces deux marques peuvent être utilisées sur tous lecteurs de bandes LTO.


 Quelle bande LTO6 utiliser ?
Une bande LTO6 à base de BariumFerrite (BaFe) permet d’utiliser un lecteur de bande plus de trois fois plus longtemps qu’une bande LTO6 à base de MP (MetalParticle). Les tests réalisés par Fujifilm montrent que :
Alors que l’utilisation complète de 563 bandes LTO6 MP sur le même lecteur suffisent à créer une perte partielle de capacité de données, il faut utiliser 1676 bandes LTO6 BaFeavant d’obtenir le même résultat. La bande LTO6 MP exige donc, davantage de maintenance sur le lecteur.
Le même rapport existe en temps, puisqu’on constate qu’une éventuelle usure de la tête de lecture peut altérer la performance d’écriture/lecture sur une bande LTO6 MP au bout de 4 mois d’utilisation continu, alors que la bande LTO6 BaFepermet 12 mois d’utilisation continue avant d’être confronté au même type de problème.



Hotline technique: Centre de support technique de Fujifilm en France.
Notre hotline fait deux types d’interventions :
Incidents lors du processus de sauvegarde de la bande : données bloquées, perte de capacité de la bande, cartouche bloquée dans la librairie, baisse de taux de transfert de la librairie de bande, besoin de migrer les données etc…

Tout simplement des questions ou demandes de conseils de la part d’utilisateurs finaux : conseils pour la conservation de la cartouche de bande, à quoi sert la cartouche de nettoyage, peut-on toujours atteindre la capacité compressée d’une bande etc….


Exemple de questions et réponses traitées par notre service hotline :
L’utilisateur ne peut pas accéder à la capacité totale de sa cartouche en écriture:
Suite à l’intégration de lecteurs LTO 6 dans sa robotique, un utilisateur ne parvenait pas à inscrire la totalité de ses bandes LTO 5 avec ceux-ci. Il obtenait 1.3TB de données écrites au lieu de 1.5TB, capacité native spécifiée par le Consortium, devant être atteinte avec les lecteurs 5 et 6 en écriture selon la compatibilité ascendante du format.

Ce problème peut avoir plusieurs causes : la confusion entre les systèmes de mesures de la capacité décimale (utilisée généralement pour les supports d’enregistrement, disque durs etc…) et binaire (utilisée par les équipements et logiciels), le mauvais paramétrage du logiciel de sauvegarde en termes de taille des blocs de données ou l’activation de la réduction de la capacité de la bande avec celui-ci…. Dans ce cas, il a été identifié une mauvaise interprétation du LPOS (LongitunalPosition) par le lecteur, système de balisage de la bande permettant à la tête de lecture de reconnaitre son positionnement sur la bande qui donc n’inscrivait pas la bande jusqu’au bout. Ce phénomène, connu, a pu être corrigé par la mise à jour du firmware.
Les ‘’LPOS’’ indiquent la position des données sur une bande. Ils sont inclus sur la piste ‘’Servo’’ et donnent les indications dont le lecteur a besoin pour juger de la correcte calibration de la bande dans le lecteur. Il existe plusieurs points de LPOS quid éfinissent différentes étapes du processus d’écriture ou lecture.



LP2 : indique le point de début de la calibration de la bande.
LP3 : indique la position à partir de laquelle les données commencent à être enregistrées.
LP7 : indique la fin de la bande.